LA PUBLICITÉ DANS LA PRESSE: CRÉDIBILITÉ MAXIMALE

La pub dans la presse, on y croit. Beaucoup plus que dans les autres médias. Or la crédibilité du message, outre sa reconnaissance, est la clé de l’impact publicitaire. Elle crée les conditions du succès.

La communication commerciale est et sera toujours vue d’un oeil critique. Ceci dit, la perception de la population suisse à son égard varie fortement en fonction de la catégorie de médias. Selon la dernière étude média MACH Consumer, les journaux et les magazines obtiennent de loin les meilleurs résultats: la publicité dans les médias imprimés est perçue comme plus crédible, plus informative, et beaucoup moins dérangeante que dans toutes les autres catégories de médias. Cela tient au fait que la publicité est appréhendée comme faisant partie intégrante d’un journal ou d’un magazine. Un journal sans publicité, c’est un peu comme un tableau sans couleurs!

À L’ÉTRANGER AUSSI, ON FAIT DAVANTAGE CONFIANCE AUX MÉDIAS PRESSE QU’AUX AUTRES SUPPORTS PUBLICITAIRES

En Suisse comme ailleurs, les consommateurs perçoivent les publicités publiées dans la presse comme sympathiques, et les informations qu’elles contiennent comme dignes de foi. Des études réalisées dans des pays voisins ont donné les résultats suivants:

LA PUBLICITÉ DANS LA PRESSE: INFORMATIVE ET BIEN VUE

Il y a les médias où la publicité acquiert une forte valeur informative aux yeux des consommateurs. Cela augmente le degré d’approbation et l’impact de la publicité. Et il y a les autres, où la publicité est majoritairement perçue comme dérangeante. Entre ces deux extrêmes, les journaux et les magazines font particulièrement bonne figure. Dans la plupart des autres médias et supports publicitaires, la publicité est majoritairement perçue comme une source de contrariété – notamment à la télévision (63%) et en ligne (64,6%).