FLASCHENPOST.CH: 26% DE MÉMORISATION DE LA PUBLICITÉ ET DES VENTES EN NETTE HAUSSE

La publicité dans la presse fait vendre dans l’e-­commerce également. C’est ce qui ressort d’une étude sur l’impact publicitaire menée conjointement par l’association SCHWEIZER MEDIEN et la cave en ligne Flaschenpost.ch durant l’été 2016. À l’issue de la campagne test, les faits sont convaincants: la notoriété a pratiquement été doublée, la mémorisation des annonces se situe entre 17 et 26%, et les ventes ont été multipliées par un facteur allant de 3 à 7.

Le vin, consommé par plus de 80% de la population, est la boisson alcoolisée la plus appréciée de Suisse. La majorité des ventes est réalisée par les commerces d’alimentation, suivis par les boutiques spécialisées et les producteurs. Un achat sur cinq est par ailleurs effectué sur Internet. La société Flaschenpost.ch est l’une des principales caves en ligne. Cette jeune entreprise qui a démarré comme start-up en 2006 se retrouve aujourd’hui propulsée au rang enviable de première cave en ligne de Suisse, avec un stock de plus de 15 000 bouteilles. Flaschenpost.ch et l’association SCHWEIZER MEDIEN souhaitaient connaître l’impact de la publicité par annonces dans ce secteur d’activité. Pour ce faire, ils ont défini une zone test, fait paraître des annonces et commandé en exclusivité une étude pour mesurer l’impact de cette campagne.

LA PUBLICITÉ DANS LA PRESSE EST PERçUE COMME SYMPATHIQUE ET FAIT GRIMPER LES VENTES

Dans le cadre de cette étude sur l’impact publicitaire Flaschenpost.ch, des annonces pleine page ont été publiées pendant trois semaines durant l’été 2016, en Suisse centrale et dans le sud-est du pays. Le test s’est accompagné d’une étude de marché représentative, menée sur le terrain avant et après la campagne d’annonces. L’étude a mesuré, entre autres, la notoriété et le niveau de mémorisation des annonces. Parallèlement, Flaschenpost.ch a calculé les ventes du vin Tessellae, objet de la campagne. Ces statistiques font apparaître les ventes avant, pendant et immédiatement à l’issue de la campagne publicitaire. Le produit sur lequel portait concrètement la campagne est un excellent vin rouge du sud de la France, encore peu connu en Suisse, mais auquel le célèbre critique Robert Parker a attribué 92 points sur 100. La bouteille était vendue avec 20% de remise (voir l’annonce) au prix de 13.90 francs. Durant la campagne d’annonces, les ventes de Tessellae ont été 3 à 7 fois supérieures à la moyenne du premier semestre 2016. Trois semaines après la fin de la campagne, le facteur était encore de 1,7. Il faut en conclure deux choses: la publicité dans la presse imprègne les esprits et elle exerce un impact durable.

Annonce Flaschenpost.ch. L’annonce pleine page est parue dans la zone test durant les semaines 33 à 35, dans l’édition totale du Luzerner Zeitung, Bote der Urschweiz inclus, dans le Zentralschweiz am Sonntag et dans l’édition totale du Südostschweiz.

MÉTHODOLOGIE

UNIVERS

Population assimilée linguistiquement (internautes) entre 30 et 75 ans, vivant en Suisse centrale (zone de diffusion du Luzerner Zeitung/Zentralschweiz am Sonntag) ou dans le sud-est du pays (zone de diffusion du Südostschweiz Gesamt)

COLLECTE DES DONNÉES

Interviews en ligne

DÉROULEMENT/DURÉE DE L’ENQUèTE

Mesure initiale avant campagne dans la presse: 4.7.2016 au 18.7.2016
Mesure principale après campagne dans la presse: 30.8.2016 au 13.9.2016

MÉDIAS MIS EN ŒUVRE DANS LA ZONE TEST

Luzerner Zeitung Gesamt/Zentralschweiz am Sonntag, Bote der Urschweiz inclus, Südostschweiz Gesamt. Durée de la campagne: trois semaines

TAILLE DE L’ÉCHANTILLON, ÉCHANTILLON NET

n = 454 (mesure initiale)
n = 456 (mesure principale)

QUOTAS IMPOSÉS

Sexe, âge, statut d’activité, formation, type d’habitat; valeurs cibles de MA Strategy Basic 2015/REMP

PONDÉRATION

Aucune

RÉALISATION

Intervista AG, Berne

PARTENAIRES DU PROJET

Luzerner Zeitung Gesamt/Zentralschweiz am Sonntag, Bote der Urschweiz inclus, Südostschweiz Gesamt. Flaschenpost.ch Services AG, Zurich

CONCEPTION

Implement Consulting Group
Interlocuteur: Thomas Obrecht

CONSEIL MÉTHODOLOGIQUE

REMP, Zurich
Interlocutrice: Jella Hoffmann

MANDANT

Verband SCHWEIZER MEDIEN